Hypnose et stéréotypes

5 idées reçues à propos de l’hypnose

_

#1 Comparaison avec l’hypnose de spectacle

Il n’y a rien de mystérieux en hypnose. La plupart des gens peuvent rentrer au moins en hypnose légère. Mais ces gens là ne sont pas les sujets que désire un hypnotiseur de spectacle. Il veut les 10% de personnes hautement suggestives. Plus il y a de monde, plus c’est facile pour lui de trouver des sujets faciles. Il émet quelques suggestions, puis effectue un premier test. Plus de la moitié de l’assistance ne réalisera pas ce test, 1/3 réalisera la moitié, 10% y parviendront. Ce sont ces derniers qui sont invités à monter sur scène, c’est alors qu’il pratique des suggestions post hypnotiques. S’il essaye la même chose sur n’importe qui d’autre dans l’assistance, il ne réussira pas.

Cela ne présente donc aucun intérêt et il est bon de se poser une question fondamentale : qui remet ces personnes en état après ? S’il vous est déjà arrivé d’avoir amnésié un moment de votre vie, vous savez comme cela est véritablement angoissant.

De plus, l’image de l’hypnose véhiculée par ces bonimenteurs est mauvaise : l’hypnose c’est dangereux, je ne suis pas hypnotisable, l’hypnose ça n’existe pas.

_

#2 La substitution du symptôme

C’est le principal reproche des psychologues et psychanalystes freudiens « l’hypnose remplace un symptôme par un autre ». C’est le fait de traiter l’effet et non la cause du symptôme qui entraîne sa substitution. Or, notamment en hypno-analyse, nous nous attachons à identifier les causes et à contourner les défenses et les résistances.

_

#3 Le patient est sous l’influence de l’hypnotiseur

Pas du tout. Vous gagnez en contrôle sur vous-même puisque cet état va permettre de décupler votre créativité, vos capacités d’apprentissage et de souvenir, de maîtriser vos émotions et d’avoir beaucoup plus de contrôle dans votre vie.

_

#4 La manipulation

Elle n’est pas possible puisque chacun garde son libre arbitre. L’hynotiseur ne peut en aucun cas vous contrôler comme un marionnettiste pourrait le faire avec son pantin.

_

#5 Tout le monde n’est pas hypnotisable

Tout le monde l’est. Ne vous basez pas sur le sommeil comme point de repère. Souvenez-vous toujours qu’on ne dort pas. Ce qui importe le plus c’est la relation de confiance avec le thérapeute. En revanche, un bon thérapeute, professionnel de la santé est seul capable de reconnaître les personnes à troubles psychiatriques (paranoïaques, borderline, maniaco-dépressifs etc.) et évitera de pratiquer l’hypnose sur ces sujets. En effet, le morcellement du moi risque d’être aggravé par la dissociation invariablement établie en état d’hypnose.

Qu’est-ce que l’hypnose ?